photo BDSM.jpg

Les Belles Dames Sans Merci

Formé de Marie de Roy, soprano, Hannelore Devaere, harpiste et Laura Pok, gambiste et flûtiste à bec, l'ensemble de musique ancienne Les Belles Dames sans merci met en relation la musique et d'autres arts, avec une attention particulière pour les grandes figures féminines de l'histoire et des arts.

Créé dans le cadre du projet Musica Poetica, leur premier spectacle leur est inspiré par le poème de John Keats "La Belle Dame sans Merci". Il fait partager la vie, l'amour et les aventures des femmes aux 15ème et 16ème siècles, sur fond d'oeuvres de compositeurs franco-flamands de cette même période.

Leur deuxième spectacle, Artemisia, retrace l'histoire de la peintre italienne du 17ème siècle, Artemisia Gentileschi.

Le récit de la vie de l'artiste, conté par les musiciennes, est entrecoupé de pages musicales de compositrices contemporaines d'Artemisia : Barbara Strozzi, Isabella Leonarda, Eleonora Orsini et Francesca Caccini. Six tableaux de l'artistes servent de fil conducteur au récit.

Dans Catharina, Les Belles Dames sans  Merci s'intéressent la reine d'Angleterre d'origine portugaise, Catherine de Bragance. Sa vie est évoquée à travers la conversation de ses trois dames de compagnie. Les musiques accompagnant ce récit sont de Henry Purcell, Henry Lawes et John Playford. Le texte est de Valentina Broes-Devaere.

Les spectacles des Belles Dames sans Merci sont disponibles en Français et en Néerlandais.

Les musiciennes

BD%208_edited.jpg

Marie de Roy

Elève des Conservatoires Royaux de Mons, de Bruxelles et de Luxembourg, Marie de Roy obtient successivement le 1er prix de solfège instrumentiste, le 1er prix de chant-concert (classe de Mme. Gerda Hartman), le 1er prix de musique de chambre (classe de Mr. Guy Van Waas), le diplôme supérieur en chant opéra, le 1er prix en art lyrique (classe de Mr. Louis Landuyt) et le diplôme supérieur de chant concert (classe de Mr. Peter Ickx et Mme. Marianne Pousseur).

Tout au long de sa formation, Marie de Roy s’est perfectionnée avec notamment Mesdames Janet Thompson, Rachel Yakar, Mary Morisson au Canada et Isabelle Desrochers pour la musique française du XVIIIe siècle. Actuellement elle poursuit son perfectionnement avec Madame Dina Grossberger .

Marie de Roy a donné de nombreux concerts en Belgique, France, Espagne, Italie, Pays-Bas, Canada, Mexique entre autres avec le Belgian Sinfonia Orchestra, l’ensemble Scherzi Musicali, la Cetra d’Orfeo, la Maîtrise et l’Orchestre Philharmonique de la Cathédrale de Strasbourg, l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie, l’Ensemble On, l’Ensemble Isocèle, Lingua Franca.

En tant que soprano dramatique, Marie de Roy a joué divers rôles d’opéra : Elle dans « La voix humaine » de F. Poulenc au Grand Théâtre National du Luxembourg, La Diva dans « L’Opéra Pompier » création de Victor Kissine, la Comtesse dans « Les Noces de Figaro » de Mozart au Conservatoire de la ville de Luxembourg, le rôle de Wanda dans « La Grande Duchesse de Gerolstein » d’Offenbach, Belinda dans « Didon et Aenee » de Purcell au Rotterdamse Schouwburg.

Elle a participé à divers enregistrements dont l’Euridice de Caccini, Dulcis Amor Iesu de Sances, l'opéra La Catena d'Adone de Mazzochi avec l’ensemble Scherzi Musicali ainsi qu'un cd de ballades anglaises et de chansons traditionnelles française enregistré avec la Cetra d'Orfeo « Lavender's Blue » .

Marie de Roy enseigne le chant et le solfège à l'académie d'Enghien.

BD%208_edited.jpg

Laura Pok

 

Laura Pok est née en 1976. En 1994, elle entre au Conservatoire Royal de Bruxelles où elle obtient les premiers prix d’harmonie, de contrepoint et d'histoire de la musique avec distinction, ainsi que les diplômes supérieurs de flûte à bec (classe de Frédéric de Roos), de solfège et de musique de chambre (classe de Guy Van Waas, Conservatoire Royal de Mons), tous trois avec grande distinction.

Laura Pok se produit et enregistre avec de nombreux ensembles (les Muffatti, la Cetra d’Orfeo, la Chapelle des Minimes, La Lettera amorosa , Sferarte, les Agrémens, Scherzi Musicali, Alba Novella Brussels Consort, l'Ensemble 21…). Elle a également joué en soliste avec l'Orchestre de chambre de Wallonie, la Pastorella, la Chapelle de Tournai, l'Ensemble Orchestral de Bruxelles , Il Gardellino, Desafinado … Elle a donné de nombreux concerts en Europe, en Amérique et en Asie, ainsi que des masterclasses. Sa discographie comporte notamment Incipit, enregistré en duo avec l’organiste Cindy Castillo à l’orgue de Maredsous, Exercitium, transcriptions of Bach work et Haendel's opera in chamber avec l'ensemble Laterna Magica.

Laura Pok enseigne la flûte à bec aux académies de Nivelles, Forest et Ixelles, ainsi que la lecture-transposition et le consort de flûtes à bec au Conservatoire Royal de Bruxelles. Elle étudie le violone avec Benoît Vanden Bemden et est également licenciée en droit. Elle a obtenu un premier prix au concours Axion Classics.

 

BD%208_edited.jpg

Hannelore Devaere

Hannelore Devaere étudie la harpe historique à l'Akademie für Alte Musik de Breme, avec Andrew Lawrence King. Elle se spécialise dans l'étude des répertoires Renaissance et baroque d'Espagne et d'Italie. Elle participe, en tant que continuiste, à de nombreux enregistrements Cd avec des ensembles belges et étrangers tels que Zefiro Torna, Luthomania, Encantar, La Cetra d’Orfeo, Elyma, Hesperion XXI, MusicaAeterna, Oltremontano, B’Rock, Les Agrémens en Cappella Mediterranea...

Hannelore se produit en récital solo aux festivals d'Utrecht (2008) et Bucarest (2009 et 2015). Parallèlement, Hannelore est musicologue à la KUL spécialisée dans l'iconographie et l'organologie des XVIème et XVIIème siècles, elle a dans ce cadre travaillé pour le Musée des Instruments de Musique de Bruxelles. Elle est une conférencière très active dans des symposiums, et des festivals musicaux et est une chercheuse publiée.

Elle enseigne la harpe, le continuo, l'improvisation aux académies de Tielt et de Knokke. Elle est souvent invitée à donner des masterclasses en Belgium (Festival van Vlaaderen, Gand, Anvers et Bruxelles) et à l'étranger (Berlin, Toulouse).

Hannelore est la première harpiste à avoir joué en Antartique. Son premier Cd solo, paru en 2008, a reçu d'excellentes critiques.